Projet Pédagogique et Educatif

Ce document permet à l’équipe de partager avec vous, parents, les valeurs essentielles à l’accueil au Joyeux Béarn, de connaître les choix pédagogiques et les moyens mis en œuvre pour leur réalisation. C’est un outil de médiation et de dialogue entre les familles et les professionnels.

Il résulte d’un travail de réflexion mené par toute l’équipe. C’est pour chaque professionnel un support de travail. Il est non exhaustif et susceptible d’évoluer régulièrement.

L’équipe du Multi Accueil du Joyeux Béarn travaille en ayant toujours en tête l’idée de la psychanalyste F. DOLTO.

« Tout adulte doit accueillir tout être humain dès sa naissance comme il aimerait lui même être accueilli »

Objectifs :

  • Offrir un accueil personnalisé au sein d’un milieu collectif.
  • Répondre aux différents besoins de l’enfant dans le respect du rythme de son développement.
  • Préserver la sécurité affective de l’enfant.
  • Favoriser l’éveil, la découverte et les relations entre enfants.
  • Créer et maintenir un climat de confiance mutuel entre parents et professionnels.

L’enfant :

L’enfant est une personne qui se construit peu à peu à son rythme. Il a des compétences dès sa naissance.
Il doit être considéré depuis son plus jeune âge comme un individu à part entière.

C’est un être de langage, doué de compréhension, capable d’expression avec qui il faut communiquer de façon vraie.

L’adulte est là pour l’aider dans son développement, dans le respect de sa personnalité et de ses besoins fondamentaux, tant physiologiques (respirer, manger, dormir…) que psychologiques (attachement, découverte, relation affective…).

L’autonomie :

En collectivité, il nous paraît important de favoriser une démarche pédagogique permettant à l’enfant d’être acteur en prenant en compte ses compétences. L’observation et l’écoute au quotidien nous permettent d’adapter notre positionnement, ainsi que l’aménagement de l’espace en fonction de son développement.

L’adulte doit fournir à l’enfant une présence structurante suffisante, une disponibilité permettant la sécurité nécessaire à l’acquisition de sa progressive autonomie. Ses mots, ses gestes, son regard accompagnent l’enfant.

Toutefois même si l’enfant fait ses propres expériences, il doit aussi apprendre à respecter les règles liées à l’accueil en collectivité. Il ne s’agit pas de laisser tout faire.

La socialisation :

Même si l’enfant a dès sa naissance un statut social, il n’est pas pour autant socialisé.
La socialisation constitue un lent processus au cours duquel l’enfant, par étapes successives, construit des relations sociales avec d’autres personnes, d’abord ses proches au sein de sa famille puis dans le cadre de la vie en société.

Cela va le conduire peu à peu à exister en tant qu’individu au sein d’un groupe, à prendre en considération ces personnes et à respecter les règles communes.

L’entrée en collectivité va permettre à l’enfant de passer de la cellule familiale à la cellule sociale.

Notre rôle est de lui apporter la sécurité affective suffisante pour l’aider à vivre en groupe et à partager des moments importants avec d’autres enfants et d’autres adultes et ainsi favoriser son épanouissement.

Cependant, avec des enfants de moins de 3 ans, nous ne parlons pas encore de socialisation mais plutôt de pré-socialisation.

Accompagnement :

L’accompagnement est une manière d’être, une disponibilité, un savoir-faire qui s’appuie sur les compétences et les capacités de l’enfant. Il s’agit de montrer, de proposer sans imposer, d’encourager, de rassurer l’enfant et non de faire à sa place. L’enfant reste acteur.

Le professionnel se base sur ses observations propres et celles transmises par les parents pour guider l’enfant au rythme de son développement.

Le professionnel s’inscrit dans un travail de relais des parents comme « co éducateur » de l’enfant dans un souci de continuité et dans le respect des places de chacun.

Diversité familiale, sociale et culturelle :

De l’implantation géographique du Multi Accueil Joyeux Béarn découle une grande diversité des familles accueillies, tant sur le plan culturel que familial et social. La mixité socioculturelle ainsi induite constitue une richesse pour l’enfant qui multiplie ses repères.

Au Multi-Accueil, reconnaître chacun dans sa diversité est une nécessité afin que les pratiques des professionnels, la culture du personnel et celle des familles puissent coexister.

Accueillir l’enfant dans son individualité et sa singularité nous paraît important voir indispensable.

Echanger, partager permet de comprendre le sens des pratiques familiales. Comprendre, aide à respecter sans aucun préjugé.

Pour autant, il ne s’agit pas de tout accepter dès lors que les demandes des parents remettent en cause les règles de sécurité et d’hygiène liées à l’accueil en collectivité.

Dans tous les cas, une discussion sera amorcée entre l’équipe et les parents afin de prendre une décision commune. Ainsi, les parents seront rassurés quant à l’accueil de leur enfant.

Accueil

Notre mission est d’accueillir les enfants et leurs parents dans un espace de vie collective sécurisant, dans l’objectif de répondre aux besoins individuels et au bien-être de l’enfant dans une démarche de co éducation.

Accueil des familles :

Après admission, chaque famille est accueillie par la Directrice du service lors d’un entretien. Une présentation de la structure et du projet éducatif et pédagogique y est faite en précisant les valeurs éducatives et le travail d’équipe. La Directrice du service échange avec la famille sur leurs attentes (choix de la structure d’accueil, organisations, besoins, particularité médicale, préoccupations….).

La période d’entrée progressive est expliquée ainsi que le rôle de la référente et de l’équipe. Le premier rendez-vous de la période d’entrée progressive est planifié.

Entrée progressive :

L’arrivée de l’enfant dans la structure est souvent un événement très chargé affectivement et émotionnellement pour l’enfant et ses parents. C’est la raison pour laquelle il nous paraît essentiel de mettre en place une période d’entrée progressive afin :

– De donner le temps nécessaire à l’enfant, aux parents et à l’équipe de faire connaissance, de favoriser les échanges, de tisser un lien qui aidera l’enfant et ses parents à mieux vivre la séparation.
– De permettre à l’équipe d’individualiser l’accueil et aux autres enfants déjà présents de faire leur connaissance.

Les échanges entre enfants, parents et professionnels permettront d’instaurer une relation de confiance, d’assurer une sécurité affective suffisamment sereine pour l’enfant et ce durant tout le temps passé au Multi-Accueil.

Nous demandons aux parents de prévoir 10 jours durant lesquels ils accompagneront progressivement et régulièrement leur enfant dans son groupe en présence de sa référente et de l’équipe. Au cours des premiers jours, les parents resteront avec leur enfant afin de se familiariser à la vie en collectivité puis le confieront chaque jour un peu plus longtemps à sa référente soutenue par l’équipe.

Le rôle de la référente :

La référente est une professionnelle du service qui est l’interlocutrice privilégiée de la famille durant le temps de l’entrée progressive. Elle échange avec les parents tout en respectant leur intimité sur :

  • Les habitudes de vie de l’enfant (son rythme, ses besoins, ses particularités, ses préférences, ses jeux, la façon de le rassurer, …),
  • Le développement global de l’enfant (psychomoteur, cognitif, affectif, ….),
  • Les valeurs éducatives de la famille et celles de la structure,
  • L’organisation du quotidien au Multi-Accueil.

En concertation avec les parents, elle initie le premier temps de séparation et de retrouvailles en tenant compte des réactions de l’enfant. S’en suit la planification des rencontres.

Si nécessaire, l’entrée progressive peut être modulée et adaptée en fonction du comportement de l’enfant, des impératifs des parents et du service.

Elle présente la co référente qui prendra le relais en cas d’absence. Elle tient informée l’équipe des éléments nécessaires à cet accueil.

Elle accompagne l’enfant durant toute l’entrée progressive à la découverte des rituels, des règles de vie et le met en relation avec les autres enfants et adultes.

L’entrée progressive donne la possibilité à tout parent de participer à des temps de soin tels quel le repas, l’accompagnement à la sieste, le change ou autre.

L’accueil au quotidien

L’arrivée :

Chaque jour, l’enfant et le parent qui l’accompagne sont accueillis dans la salle de jeux par une professionnelle de l’équipe.

Les parents déposent les affaires dans le casier de l’enfant.

La professionnelle individualise l’accueil en s’adressant à l’enfant et en recueillant auprès des parents les informations nécessaires à une bonne continuité entre le milieu familial et la collectivité (heure de réveil, alimentation, santé…).

Ces informations sont notées sur le cahier de transmission de l’équipe afin que chaque professionnelle en soit informée à son arrivée. L’équipe pourra ainsi prendre le relais et répondre au mieux aux besoins de l’enfant.

Pour nous, il est important de prendre le temps d’accueillir, d’être à l’écoute et disponible afin de répondre au mieux à leurs demandes.

De même, il est important que les parents prennent le temps de confier leur enfant et de lui dire quand et qui viendra le chercher, de lui dire « à tout à l’heure ». Nous ne laissons jamais partir un parent sans qu’il ait signifié son départ afin de favoriser un climat de confiance.

Pour accueillir l’enfant dans de bonnes conditions, et qu’il soit prêt à commencer sa journée, nous souhaitons que les parents aient satisfait avant d’arriver à la crèche, petit déjeuner, change, habillage et prise de médicaments.

De même, il est préférable que l’accueil se fasse en dehors des temps forts, comme par exemple le moment du repas, temps de préparation à la sieste…

La professionnelle accompagne ensuite l’enfant lors du moment de séparation afin de dédramatiser et de le sécuriser :

  • Petit rituel d’accompagnement du départ
  • Accès au doudou, sucette
  • Câlin
  • Information sur le déroulement de la journée, activités proposées…

L’enfant peut alors investir l’espace des activités libres dans les différents coins-jeux.
Tout au long de la journée ou demi-journée, les professionnelles seront vigilantes aux besoins de chaque enfant en fonction de son âge et de son rythme.

L’équipe notera sur le cahier les points essentiels de la journée.

Durant le temps d’absence des parents, les professionnelles parlent de ces derniers de façon personnalisée afin de favoriser le moment des retrouvailles.

Les retrouvailles :

Lors du retour des parents, tout comme à l’arrivée, nous laissons le temps à l’enfant et aux parents de se retrouver.

Puis la professionnelle leur fait individuellement un compte rendu oral qui reprend des faits, les évènements importants vécus par l’enfant.

Ces transmissions permettent aux parents de faire le lien entre la vie de leur enfant en leur présence et en leur absence. De ce fait, il est important de prévoir un temps suffisant pour permettre cet échange.

Nous sommes vigilants à respecter la confidentialité de chaque famille.

Lorsque les parents sont séparés ou qu’un tiers vient chercher régulièrement l’enfant, l’équipe peut proposer un cahier de liaison.

Les soins

Repas – change – sommeil – maladie

Repas :

Les repas sont adaptés à l’âge de l’enfant et respectent le rythme de diversification débuté à la maison en lien avec le suivi du médecin traitant.

Ceux-ci sont élaborés sur place selon des menus établis par la pédiatre et la puéricultrice en collaboration avec le cuisinier.

Le groupe des bébés mange dans leur propre salle d’accueil afin de respecter au maximum leur rythme et l’organisation du service.

Les groupes des moyens-grands mangent dans une salle à manger avec plusieurs tables favorisant ainsi la convivialité et l’autonomie de chacun.

Un self est aussi proposé à un petit groupe d’enfant.

Quand le temps le permet, le jardin peut aussi être investi. Lors des repas, les professionnels accompagnent chaque enfant selon son rythme et son niveau d’autonomie.

Il peut manger seul s’il le souhaite, avec ou sans cuillère, se servir ou non.

En aucun cas, on ne force un enfant à manger, ni à goûter un aliment.

Pour les enfants qui dorment encore en fin de matinée, leur repas est conservé au chaud et proposé à leur réveil dans chaque salle d’accueil.

Nous répondons aux demandes spécifiques (allergie, religion…), dans les limites qu’impose un accueil en collectivité.

L’équilibre alimentaire sera dans tous les cas respecté et au besoin un substitut pourra être donné à l’enfant selon un protocole établi avec la pédiatre du Multi Accueil (laitage si pas de viande, légumes, fruits si pas de produits laitiers).

Les mères qui le souhaitent peuvent venir allaiter leur enfant pendant la journée ou porter leur lait tiré. Un protocole permet de respecter les règles d’hygiène nécessaires à son utilisation dans la collectivité.
Le lait maternisé 1er âge est amené par les familles.
Le lait 2ème âge et le lait de croissance seront fournis par la structure à l’exception de régime particulier (lait anti-reflux, hypoallergénique).

Le change – l’hygiène :

Le change est avant tout une démarche de soin, mais il ne se limite plus à ça aujourd’hui. C’est un moment privilégié pendant lequel l’intimité de l’enfant s’expose, où chaque parole, chaque geste et chaque posture est importante.

Le change est un temps d’hygiène, où la professionnelle va changer la couche d’un enfant, lui laver le siège, le soigner et en profiter pour s’assurer que ses mains, son nez et ses yeux sont propres.

Les professionnels assurent, tout au long de la journée, les changes et les soins de l’enfant. Ils concilient à la fois la nécessité de répondre à leurs besoins et l’acquisition de leur autonomie :

– Change sur table à langer ou en position debout au sol
– Utilisation ou non des toilettes
– L’enfant plus grand peut se laver seul, se déshabiller, ranger ses vêtements.

La suppression des couches est laissée à l’initiative de l’enfant, celui-ci pouvant exprimer sa demande.
L’acquisition de « la propreté » est une étape importante pour l’enfant qu’il ne faut pas précipiter.
La progression de cette acquisition doit être accompagnée par les adultes, parents et professionnels qui échangent leurs observations pour s’adapter à l’enfant et à son propre rythme. Cette qualité relationnelle est précieuse pour accéder à l’acquisition de « la propreté » dans un respect mutuel.

Le sommeil :

Le sommeil est indispensable au bon développement de l’enfant. C’est un facteur d’équilibre. Chez l’enfant, en plus de la récupération physique et nerveuse, il sert à la mise en place des circuits nerveux et favorise de nombreuses fonctions mentales et psychiques comme la mémorisation et l’apprentissage.

Toutefois le moment de la sieste est souvent chargé d’émotion. C’est pourquoi il est primordial de proposer un environnement suffisamment sécurisant pour que l’enfant puisse se ressourcer.

L’enfant est couché selon ses besoins, son rythme et ses habitudes d’endormissement transmises par les parents (doudou, mobile, rituel…).

Tous les enfants ont leur propre lit, toujours à la même place. Le type de lit proposé évolue selon l’âge et le développement de chaque enfant en concertation avec les parents.

L’endormissement est facilité par la présence de l’adulte durant le temps nécessaire, puis une vigilance régulière est apportée tout au long du sommeil de l’enfant.

Le lever est échelonné selon le réveil spontané de chacun, dans le respect de son cycle de sommeil.

Malgré tout, la quantité et la qualité du sommeil individuel ne peuvent pas toujours être garanties du fait de la vie en groupe.

Maladie :

L’accueil d’un enfant malade est assuré après accord préalable de la pédiatre et de la puéricultrice, qui s’appuieront sur le guide pratique « collectivité de jeunes enfants et maladies infectieuses » (répertoriant les pathologies entraînant une éviction). Elles prendront aussi en considération le confort de l’enfant dans leur prise de décision.

L’enfant porteur d’une maladie chronique ou d’un handicap compatible avec la vie en collectivité sera accueilli avec si besoin la mise en place d’un projet d’accueil individualisé.

Dans tous les cas, le Joyeux Béarn reste un lieu d’accueil et non pas de soins, même si des soins peuvent être prodigués à titre exceptionnel et sur ordonnance récente.

L’éveil

Le jeu est une activité essentielle, nécessaire à l’équilibre et au développement global de l’enfant. Le jeu aide l’enfant à grandir, à progresser sur le plan moteur, affectif, intellectuel et social. C’est sur le jeu que l’enfant va s’ouvrir au monde qui l’entoure et apprendre à se connaître.

Le rôle du professionnel est d’accompagner l’enfant dans son éveil, sa découverte et sa créativité. Il propose des moments pour tour à tour le « faire jouer », lui « donner à jouer », le « laisser jouer » et « jouer avec » comme le théorise Jean Epstein, psychosociologue spécialiste du jeu.
Il sera proposé à l’enfant des jeux adaptés à son âge tout en lui laissant le libre choix :

Concept :

  • Avoir le droit de faire ou pas, d’observer, avoir le droit de rêver.
  • Favoriser les échanges enfants / professionnels, en se mettant à leur hauteur, à leur écoute.
  • En communiquant et en accompagnant les gestes de la vie quotidienne, par la parole, le regard.
  • En aménageant chaque salle d’accueil en différents coins jeux symboliques.
  • En proposant un choix varié et adapté de jeux : des malles à thème constituées par les équipes (pompiers, ferme, corps sonores…).
  • En proposant des moments de jeux en petits groupes, plusieurs espaces sont investis : mezzanine, salle à manger, salle intergénérationnelle, atelier, piscine à balles, coins calmes.
  • En mettant en place des moments où les enfants des deux services du multi accueil pourront se rencontrer (atelier pâtisserie, jardin, salles communes, sorties…).
  • Nous pouvons accueillir occasionnellement des intervenants extérieurs qui viennent enrichir notre quotidien (artiste en résidence…).

Nous proposons des sorties aux enfants les plus grands (cinéma, ludothèque, bibliothèque, spectacle…). Le choix des enfants se fait par rapport à son âge, à son degré d’autonomie et à sa capacité d’adaptation, pour qu’il puisse y trouver un intérêt. Les parents qui le désirent peuvent nous accompagner lors de ces sorties, cela permet de partager un moment ensemble et de vivre la collectivité autrement. Il peut arriver parfois que nous sortions avec des enfants plus petits, mais uniquement accompagnés de leurs parents.

Deux à trois fois dans l’année, nous partageons des temps d’activités et des moments conviviaux (goûters, repas, chants…) avec les enfants du Centre de loisirs associé à l’école (antenne de la Pépinière), qui accueille les enfants de 6 à 11 ans.

L’accompagnement de l’enfant par l’adulte se fait aussi par l’apprentissage des règles (apprendre à se servir du toboggan et des escaliers pour ne pas se mettre en danger par exemple), apprendre à vivre ensemble, à partager, à découvrir et respecter l’autre.

L’enfant :

Des relations conflictuelles peuvent avoir lieu entre les enfants. L’agressivité (morsures, griffures..) fait partie du développement normal de l’enfant. Toutefois le professionnel interviendra toujours auprès de « l’agresseur et de l’agressé » dans une démarche éducative.

Tous les jeux et les activités proposés, ainsi que les jeux libres, permettront à l’enfant de développer son imaginaire, ses compétences et de faire de nouvelles découvertes, sans pour autant parler « d’activisme ».
Le but premier étant exclusivement : le plaisir trouvé.

Les moments partagés et la place des parents

Nous privilégions tous les moments de partage entre les professionnels et les parents qui sont fondamentaux pour un bon fonctionnement et une qualité d’accueil.

Ces moments partagés sont de trois ordres :

  • Entre parents, enfants & équipe,
  • Entre parents & équipe,
  • Entre groupes d’enfants.

Les moments partagés entre parents, enfants & équipe :

Notre mission est d’accueillir les enfants et leurs parents dans un espace de vie collective sécurisant, dans l’objectif de répondre aux besoins individuels et au bien-être de l’enfant dans une démarche de co éducation.

L’accueil :
Tout débute lors du 1er contact (demande d’inscription, inscription) puis se met en place un premier moment de partage : l’entrée progressive durant laquelle chacun se découvre.
Ensuite, au quotidien, les temps d’échange lors de l’arrivée et du départ de l’enfant : les transmissions.

Les moments festifs et culturels :
Ils sont encouragés, impulsés par l’équipe.

Ils peuvent être :
Soit à l’initiative des parents notamment lors de l’anniversaire de leur enfant où ils peuvent amener un goûter et venir le partager avec les autres enfants et les équipes.
Soit à l’initiative des professionnelles :

  • Lors de sorties extérieures : cinéma, théâtre, ludothèque, bibliothèque, cueillette de l’Aragnon. Nous proposons aux parents de nous accompagner.
  • Lors des manifestations annuelles du Multi Accueil (Noël, Carnaval, Pâques, Fête du goût, Spectacle, Fête de la musique…). L’équipe s’implique dans la décoration et l’animation avec les enfants s’ils le souhaitent et sollicite les parents selon leurs « talents » et envies.
  • Lors des fêtes de départ : effectivement, il nous paraît important tant pour l’enfant concerné que pour les autres de marquer ce départ.
  • Lors d’accueil « d’artiste » en résidence.

Moment partagés entre parents & équipes :

Nous favorisons la communication et l’écoute dans un climat de respect et de confiance mutuelle afin qu’un lien se tisse entre parents et professionnels. Tout au long de l’accueil de leur enfant, nous accompagnons les parents dans leur rôle de père et de mère.
Individuellement, ils ont la possibilité de rencontrer la psychologue et/ou la pédiatre de la structure.

De plus, différentes réunions sont proposées dans l’année :

Des réunions à thèmes (prenant en compte la demande des parents).
Réunion de rentrée.
Lors du changement de groupe des bébés vers le groupe des moyens / grands du service crèche.
Une réunion d’information sur le groupe périscolaire des 3/4 ans.
Dans un autre contexte, nous pouvons proposer aux familles des ateliers ludiques et variés (ex : création de tee-shirt, de confitures, de « mugs ») qui sont des moments privilégiés de partage et de convivialité.

Moments partagés groupes d’enfants :

Les différents lieux d’accueil, s’ils ont une offre de service spécifique, se veulent complémentaires avec une volonté d’unité et d’harmonisation des actions, des espaces et des axes de travail.

Entre groupes d’enfants.
Lors de certaines activités, les enfants des différents services peuvent se retrouver.
Nos locaux nous offrent la possibilité de partager différents espaces de jeux intérieurs et extérieurs (salle dînette, salle de motricité, coins calmes, atelier peinture, salle mezzanine, jardins).

Entre professionnels.
Nous favorisons les échanges et la communication entre les professionnels de l’Unité Petite Enfance par différents moyens :

  • Réunions entre services,
  • Réunions de régulation animées par la psychologue,
  • Les journées pédagogiques,
  • Les formations.